La grotte du Jourdy

La grotte du Jourdy est adossée à la montagne qui s'élève derrière l'église de Mieussy, elle fut pendant longtemps utilisée comme cachette pour les vicaires de Mieussy pendant la période de la Terreur (1792-1796).
Le 15 septembre 1871, à deux heures du matin, un gros bloc de pierre s'est détaché du rocher qui domine Guillard d'en bas et vint tombé sur la maison de Joseph Maure. Il fut écrasé dans son lit à côté de sa femme qui fut épargnée.
Cette dernière, préservée, en éprouva une immense reconnaissance et estima qu'elle le devait à un phénomène surnaturel et il convenait donc d'en remercier le ciel.
Le 14 juin 1875, un oratoire en l'honneur de Notre Dame du Bon Secours fut placé dans la grotte de Barma ou du Jourdy pour épargner de nouveaux dommages aux habitants.
En 1880, le curé de l'époque, ayant érigé dans la paroisse la confrérie de la Sainte Famille, voulut donner un sanctuaire. Il acheta les statues, fit préparer les plans pour les installer et établit un chemin de croix sur le sentier de la grotte. Treize stations furent taillées dans des blocs de pierres trouvés sur place, la quatorzième est dans la grotte elle-même.

Par la suite, le rocher laissa tomber de gros blocs sans endommager les maisons ni accidenter de personnes. En 1882, une énorme masse de pierre se détacha et allait se précipiter sur les maisons de Guillard quand il rencontra un rocher, il se brisa et se dispersa.
En 1884, un bloc se décrocha encore, il se divisa en plusieurs morceaux et roula vers le village. Les bergers qui gardaient leurs bêtes virent le bloc se détacher du rocher, se précipiter en ravageant les bois qu'il rencontrait, passer au milieu d'eux et venir s'écraser à quelques pas de là. Sans ce brisement il allait s'engouffrer dans une maison sur son passage.
La grotte regarde la vallée du Giffre depuis ses 1100 mètres d'altitude. Pour pénétrer dans celle-ci, on passe sous le regard des statues, qui semblent veiller sur ce lieu assez saisissant, isolé dans la forêt. Deux salles se succèdent, par lesquelles de l'eau s'écoule. Tout au fond de la grotte, la pénombre laisse émerger l'image d'une silhouette pyramidale et celle ci prend l'allure d'une femme assise au fur et a mesure que le regard s'habitue à l'obscurité...La Vierge ?